Ma Terre intérieure

 

Ma Terre intérieure est la première Terre à pacifier.


Je ne suis ni "pour" ni "contre" car je me souviens que je suis le mouvement de la Vie.

Lorsque celui-ci est trop instable en moi, il penche tantôt dans un sens, tantôt dans un autre avec plus ou moins d'incidence sur ce qui entoure ce même mouvement. Il ne peut y avoir de stabilité ni d'équilibre ni de justesse.

Si je souhaite être le mouvement de la Paix, alors je vais d'abord plonger dans mes profondeurs, là où la paix ne règne pas. Là où s'immiscent jugement et peur, volonté de contrôle par refus et vouloir, inconscience et orgeuil, là où est le non accueil, terre arride sans soleil, d'où ne peut germer aucune graine d'amour de Dieu.
La paix se place par l'accueil. Toujours.

Alors, ce mouvement là, parce qu'initié avec amour et non jugement, ne fera trembler que ma terre intérieure un instant, afin que celle-ci trouve son Axe, tel un astre, dans le mouvement parfait de l'univers.

Tant que je ne suis pas pacifiée, je n'ai aucun pouvoir sur ce monde et ne peut placer aucune paix. Car le seul pouvoir véritable est celui qui respecte et s'unit aux lois de l'Intelligence Aimante Universelle.

Alors, si je veux être véritablement libre, je me dois de connaître ces lois et tout ce qui a été créé à partir d'elles et non de les inventer telles que cela m'arrange ni d'en classifier les créations en "bien" ou en "mal" et surtout d'en comprendre et connaître ce qui les fait se mouvoir soit l'énergie. 
Pour connaître tout cela, qui ne s'apprend pas dans les livres ni de la bouche des hommes, mais naît en soit, il convient d'accepter de laisser de côté tout ce que l'on croit connaître soit notre orgueil, porteur des guerres de vérités.

Et observer, être disponible, pour entendre la voix du Silence, la voix de l'Eternité qui a inscrit tout ce qui est qui fut et qui sera au sein de notre cellule originelle.

Nathalie Yot ©